"L'imaginaire est plus fort que la pensée..."

Milton H. ERICKSON, l'inventeur d'une "nouvelle" hypnose

Milton erickson

 

Juste une petite vulgarisation de la vie et des travaux de ce psychiatre américain afin que vous compreniez la méthode que j'utilise et qui est LA référence méthodologique en matière d'hypnothérapie.

M. ERICKSON est né dans le Névada en 1901. À 17 ans, il subit une attaque de poliomyélite. Il reste paralysé pendant plusieurs mois mais, tous les jours, il imagine qu'il marche, qu'il va remarcher. Dans sa tête, il met ses jambes en mouvement et se concentre sur les souvenirs de ses sensations quand il marchait, courait, sautait avant l'atteinte de cette maladie infectieuse. Ainsi, il se projette dans l'avenir avec toutes ses capacités motrices retrouvées et... cela fonctionne! Il retrouve ses forces et reprend une vie normale.

Persuadé que "l'imaginaire est plus fort que la pensée" et que nous possédons TOUS des ressources internes très puissantes , il se plonge dans l'étude de l'hypnose "à l'ancienne" soit celle du Dr CHARCOT et de Sigmund FREUD (fin XIXe, début XXe siècles). Celle-ci consiste à accompagner les patients dans un état de vigilance très proche de celui du sommeil pour permettre à la personne d'accéder à son inconscient (comme quand nous rêvons) donc à son potentiel créatif non exploité. Cette méthode dite "directive" est encore utilisée aujourd'hui notamment dans l'hypnose de "spectacle" , par des "fascinateurs" tel que Messmer ou par les "hypnotiseurs de rue".

Ennuyé que les patients ne se souviennent plus de rien à leur "réveil", M. ERICKSON met au point une méthode d'hypnose "éveillée" fondée sur la relation patient/thérapeute et sur le respect absolu du sujet. Le patient est totalement ACTEUR de sa séance et Milton E. peut lui apprendre à faire de l'auto-hypnose afin qu'il continue de reprogrammer son "cerveau" chez lui.

En 1928, il obtient ses diplômes de Médecine et de Psychologie. En 1957, il fonde la Société Américaine d'Hypnose Clinique.

Jusqu'en 1948, M. ERICKSON mène une carrière universitaire et clinique de psychiatre. En raison d'une nouvelle attaque de polio, il se conscacre ensuite totalement à sa clientèle privée. En cinquante ans de pratique, il a traité près de 30 000 personnes. Il décède en Arizona en 1980 soit à l'âge de 79 ans.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 17/08/2020